SOciété Française des HYgiénistes du Travail
Affiliée à l'IOHA (International Occupationnal Hygiene Association)
Connexion

Feu vert pour la 3e révision de la directive sur les substances cancérogènes et mutagènes au travail

Les ambassadeurs des États membres auprès de l'UE (Coreper) ont validé l'accord conclu lors de la 3e révision de la directive sur la protection des travailleurs contre les risques liés à l'exposition à des agents cancérigènes et / ou mutagènes au travail, le vendredi 15 février.

Pour rappel, la directive limite à cinq agents: le cadmium, le béryllium, l’acide arsenic, le formaldéhyde et le 4,4 'méthylène-bis, et introduit toute une série de dates de mise en œuvre différenciées (huit ans pour le cadmium, sept ans pour le béryllium, quatre ans pour l’acide arsenic et cinq ans dans certains cas pour le formaldéhyde).