SOciété Française des HYgiénistes du Travail
Affiliée à l'IOHA (International Occupationnal Hygiene Association)
Connexion
Journée des adhérents
Détection et protection
Formation d'hygiène du travail
Premier module de formation proposé en France par la société ToxPro

Lombalgie

Les lombalgies sont des douleurs siégeant en bas du dos, au niveau des vertèbres lombaires. Ces douleurs s’expriment de différentes façons : lourdeur, raideur, douleur aigüe, blocage (lumbago), sensation de brûlures ou de fourmillements. Elles peuvent descendre sur les fesses, l’arrière des cuisses et jusque derrière les genoux. Les lombalgies peuvent ne survenir qu’une seule fois, ou se répéter, ou encore se manifester de façon continue.
Dans la grande majorité des cas, ces symptômes durent de quelques jours à un mois.

 lombalgie 2012 131 018Leur prévalence élevée (60 à 70 % des salariés). Cela s'explique par l’existence de facteurs de risque multiples liés au travail et à la vie de tous les jours : manutentions manuelles, vibrations du corps entier, travail physique dur, postures contraignantes et chutes, associés à des facteurs de risques psychosociaux.

Les facteurs de risques professionnels existent dans de nombreux métiers. Ils sont à l'origine d'arrêts pour maladie ou accidents de longues durées, de difficultés de retour au travail et expliquent en partie l'augmentation des coûts liés aux lombalgies. Un accident du travail sur cinq provoque une lombalgie.

Pour leur prise en charge, tous les consensus de soins actuels préconisent, après avoir écarté les rares pathologies sous-jacentes, le maintien d’une activité physique adaptée garante d’une meilleure guérison du lombalgique.

Pour les prévenir, c’est une démarche de prévention intégrée, qui comporte à la fois la réduction des facteurs de risque et des possibilités d'adaptations de postes pour les lombalgiques, qui doit être mise en place. Ceci afin d’améliorer les conditions de travail et de limiter le risque de passage à la chronicité qui est source de handicap.

La prévention des lombalgies doit donc concerner :

  • le salarié qui doit être informé des risques, des moyens de les réduire et qui doit bénéficier de conditions favorables lui permettant de mettre en pratique ces savoirs dans sa situation de travail ;
  • les acteurs de prévention qui dans l'entreprise doivent mettre en garde, évaluer, convaincre et engager des actions de prévention ;
  • l'entreprise qui doit prévenir et réduire ses risques et permettre au salarié lombalgique un retour au travail adapté.
  • les professionnels de santé, médecine de ville et service de santé au travail, qui doivent prendre en charge médicalement le salarié lombalgique et accompagner son retour au travail.

Source : INRS

Quoi de neuf en hygiène du travail ?

  • Caractérisation des particules nanométriques non intentionnelles émises dans différents milieux de travail

    Les particules nanométriques émises non intentionnellement (PNNI) en milieux de travail présentent un potentiel de toxicité pour les travailleurs.
  • 21 nouvelles VLEP ont été publiées

    21 nouvelles VLEP ont été publiées le 02 octobre 2019 avec application le 1er Juillet 2020.
  • Protection des droits des travailleurs exposés à des substances et des déchets dangereux

    Le Conseil des droits de l'homme a adopté en septembre une résolution sur la protection des droits des travailleurs exposés à des substances et des déchets dangereux.
  • Les nouveau dirigeants de l'IOSH viennent d'être nommés

    James Quinn a été confirmé dans ses fonctions lors de l'assemblée générale annuelle de l'IOSH, le mardi 17 septembre. Il restera en poste pendant environ 12 mois, après quoi il deviendra président...
  • Info-sheet sur les cancerogènes

    Nouveau Info-sheet (uniquement en anglais) publiée par tous les partenaires de la Roadmao on Carcinogens et téléchargeable sur le site de l'EU-OSHA
  • Webinar de l'IOSH

    L'inscription au webinar de l'IOSH  (Institution of Occupational Safety and Health) sur la prévention des expositions à l'amiante est maintenant disponible en ligne
  • Evaluation des expositions combinées à plusieurs substances

    Guide de l'OMS sur l'évaluation des expositions combinées à plusieurs substances
  • ECHA

    L'ECHA, agence européenne pour les agents chimiques, a dédié une section de leur site internet à exemplifier le processus de définition des limites d'expositions
  • Application mobile pour évaluer les éventuelles pertes d'audition

    L'organisation Mondiale de la santé (OMS) a mis à disposition une app pour évaluer en autonomie d'éventuelles pertes d'audition
  • Directive européenne sur les cancérogènes

    Une nouvelle modification de la directive européenne sur les cancérogènes a été publiée en Juin.
  • dossier Travail & Sécurité de l'INRS de juillet - août 2019 sur le captage des poussières

    Dans de nombreux secteurs, l'activité professionnelle est source d'expositions à des poussières dont les effets sur la santé peuvent être variés selon le type de poussières et d'exposition :...
  • Effets sanitaires liés à l’exposition aux champs électromagnétiques basses fréquences

    L'ANSES a publié une nouvelle expertise sur les effets sanitaires liés à l’exposition aux champs électromagnétiques basses fréquences.
  • Dioxyde de titane sous forme nanoparticulaire

    Le dioxyde de titane sous forme nanoparticulaire est utilisé dans de nombreuses applications industrielles et commerciales. Dans le cadre de sa mission nationale d’élaboration de valeurs sanitaires...

Agenda

  • 11eme conférence sur la santé au travail des personnels soignants

    22-24 octobre 2019

    Hambourg

  • Enjeux et défis de la modélisation du risque chimique dans REACH

    10 et 11 octobre 2019

    Lausanne - Suisse

  • Journée technique : Exosquelettes au travail

    26 Novembre 2019

    Paris

Nos principaux partenaires

logo ioha

logo bohs

logo bsoh

logo sanofi

logo mase

Logo glaxosmithkiline

solvay logo large